Menu

Médias 2021


La question du bi- et plurilinguisme est largement présente dans les médias nationaux. Le Forum du bilinguisme propose ici une sélection d'articles et d'émissions radio-TV dignes d'intérêt.

Mars 2021

2 mars, Biel Bienne : Article "Deux paires de lunettes - bilinguisme"

Der Bieler Romand und ehemalige Schweizer Botschafter André Faivet blickt zu den Deutschschweizern.

Lire l'article

Février 2021

20 février, RTS : Une semaine pour la promotion de la langue romanche: Interview de Corina Casanova

Interview de Corina Casanova, ancienne chancelière de la Confédération.

Ecouter l'émission

19 février, RTS : L'évolution du langage

Quel est l'origine du langage? Si l'expression et la communication par le langage est propre à l'humain, la notion de syntaxe l'est-elle aussi? Comment les variations du langage se font-elles d'une génération à une autre? Comment imaginer son développement futur face au développements technologiques? Tribu se penche sur le sujet en compagnie de Klaus Zuberbuhler, primatologue et professeur à lʹUniversité de Neuchâtel. Il est un des membre de la direction du Pôle de recherche national (PRN) intitulé "Evolving Language".

Ecouter l'émission

18 février, blue News : La semaine de la langue romanche débute vendredi

«Rumantsch: in fern toc Svizra» (le romanche: un élément fort de la Suisse) est le slogan de la première semaine de la langue romanche en Suisse et à l'étranger qui débute vendredi. Le but est de promouvoir la langue et la culture romanche.

Lire l'article

17 février, L'Illustré : Le patois romand, ce nouveau verlan!

C’est l’ouvrage qui fait fureur. «Le Dico romand» recense 1758 termes et expressions que les Romands utilisent sans toujours se rendre compte qu’ils barjaquent en patois et pas en français. Sept personnalités nous ouvrent les portes de leur vocabulaire.

Lire l'article

16 février, Journal du Jura : Apprendre en s'amusant

Le projet «Deux ImSchnee», lancé parles cantons deBerne et deGenève, propose des camps de ski bilingues.

Lire l'article

06 février, Journal du Jura : Rubrique l'invitée : Virginie Borel

Les langues ne sont pas des statistiques!

Lire l'article

05 février, Université de Fribourg : Une université complète, multilingue et interdisciplinaire

Début décembre, le Sénat, organe délibératif suprême de l’Université de Fribourg, a approuvé la stratégie définie pour la décennie à venir («Stratégie 2030»). En tant qu’université complète, elle entend se distinguer par des formations et des activités de recherche interdisciplinaires. Ses caractéristiques spécifiques, à savoir son bilinguisme et son multilinguisme, son approche humaniste-éthique et la proximité entre ses membres, particulièrement cultivée, resteront ses atouts à l’avenir.

Lire l'article

04 février, Canal 9 : District de Sierre: vers une région bilingue

Dernière étape de notre périple dans les districts du Valais Romand, avec celui de Sierre. Une région qui veut lier plaine-montagne, mais aussi se rapprocher encore un peu plus avec le Haut-Valais. Interview avec le préfet, Jean-Marie Viaccoz, ainsi que le directeur d’Anniviers Tourisme, Michael Moret.

Ecouter l'émission

02 février, Biel Bienne : Rubrique A propos... Multilingue

Il y a quelques décennies, BIEL BIENNE constatait dans une enquête que près de 40% des personnes lisent notre journal bilingue non seulement dans leur langue maternelle, mais aussi dans la «langue étrangère» à des fins d’apprentissage et de pratique. Une enquête suisse menée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) corrobore désormais ces chiffres. 68% des personnes interrogées ont déclaré utiliser régulièrement plus d’une langue et lire souvent dans la deuxième langue. Les principales langues restent l’allemand, le français et l’italien. Cependant, l’anglais joue également un rôle de plus en plus important. Les jeunes, en particulier, utilisent l’anglais plusieurs fois par semaine. Les enfants sont particulièrement polyglottes: l’enquête montre que 40% des enfants parlent plus d’une langue à la maison. Une grande partie de la population estime qu’une langue nationale devrait être enseignée en premier lieu comme langue étrangère dans les écoles. Cependant, les Cantons de Suisse orientale et centrale, en particulier, ne se conforment pas à ce souhait. Ils préfèrent enseigner l’anglais plutôt que le français. Pour Bienne, l’allemand et le français restent les langues principales. Et ainsi, notre ville continue à être la gardienne et la promotrice du bilinguisme.

02 février, Biel Bienne : Rubrique Deux paires de lunettes : Le français avec Bibi Macron

En Biennois bilingue, Adrian Reusser, responsable vidéo de l’agence de presse KEYSTONE-SDA-ATS à Berne, jette un œil averti sur les Romands.

Lire l'article

Janvier 2021

28 janvier, RTS: La chronique scientique

Les bienfaits du plurilinguisme

Voir la vidéo

28 janvier, Journal du Jura: Diversité régionale, bilinguisme etMoutier

Parmi ses objectifs, Berne entend entretenir sa diversité régionale et développer le bilinguisme. Côté Moutier, Pierre Alain Schnegg a rappelé que toutes les autorités concernées avaient tiré les leçons du premier vote. «Les positions de chacun sont connues. Pour nous, Moutier est un centre régional important, comme en témoignent la présence cantonale forte et stable sur place et le grand nombre de services qui bénéficient à la population de la ville et de la région. Cet engagement cantonal s’est senti aussi durant la crise du coronavirus. Pour nous, Moutier a toute sa place dans notre canton. Mais peu importe l’avis du gouvernement. C’est aux habitants de la ville de décider. Et à eux seuls.» Pour le magistrat, ce scrutin historique mettra un point final à la Question jurassienne. «Quel que soit le résultat, je souhaite à tous les habitants de Moutier de trouver la force et la volonté de vivre en paix…»

27 janvier, La Liberté: A l'épreuve des planches

Comment le suisse allemand est-il utilisé dans les médias ou en politique? Focus sur les arts vivants

Lire l'article

26 janvier, RJB: Le Grand Conseil appelé à accepter la loi sur le statut particulier

La Commission des institutions politiques et des relations extérieures demande au Grand Conseil d’approuver son projet de révision de la loi sur le statut particulier. Le texte veut favoriser le développement du bilinguisme dans le Jura bernois

Lire l'article

25 janver, RTS: Interview de Virginie Borel dans l'émission le 12h30

Le français a-t-il encore la cote en Suisse? 

Ecouter l'émission

25 janvier, 24 Heures: Les Suisses parlent toujours plus de langues 

Le plurilinguisme gagne du terrain dans notre pays: les deux tiers de la population utilisent régulièrement plus d’une langue par semaine. Ce sont les jeunes qui parlent le plus une 2e voire une 3e langue

Lire l'article

21 janvier, Journal du Jura: Jura& Trois-Lacs récompensée

L’association touristique s’est vue remettre le Label du bilinguisme pour la deuxième fois.

Lire l'article

20 janvier, La Liberté: Le dialecte sur les ondes

Comment le suisse allemand est-il utilisé dans les arts ou en politique? Focus sur les médias

Lire l'article

19 janvier, La Regione: Studenti bernesi per un anno liceali in Ticino

Per promuovere maggiormente l'italiano nel cantone svizzero tedesco

Lire l'article

19 janvier, ArcInfo: Bilinguisme: Jura & Trois-Lacs récompensé à nouveau par un label

L’association Jura & Trois-Lacs décroche pour la deuxième fois le Label du bilinguisme, pour ses activités de promotion du tourisme.

Lire l'article

19 janvier, RJB: L’association Jura & Trois-Lacs distinguée pour son bilinguisme

La faîtière touristique Jura & Trois Lacs a été récompensée par le label du bilinguisme pour la seconde fois, et ce malgré le retrait de Soleure Tourisme. Cette récompense met en lumière les efforts de l’institution

Lire l'article

19 janvier, Bluewin: Jura & Trois-Lacs récompensé à nouveau pour son bilinguisme

L’association Jura & Trois-Lacs décroche pour la deuxième fois le Label du bilinguisme. Elle est active dans la promotion du tourisme de la chaîne du Jura et des trois lacs, des régions couvrant les cantons du Jura, de Neuchâtel, de Fribourg, de Berne et de Vaud.

Lire l'article

18 janvier, Journal du Jura: La nouvelle au cœur de Minikri

Minikri, dérivé de l’anglais «mimicry» (mimétisme), ou l’art de survivre avec subtilité dans son environnement comme d’éditer de jeunes auteurs dans «la jungle littéraire».

Lire l'article

16 janvier, Journal du Jura: Despont SA réaffirme son bilinguisme

L’entreprise biennoise spécialisée dans les installations sanitaires et le domaine de la ferblanterie est certifiée par le Label du bilinguisme pour la quatrième fois. Despont SA détient cette reconnaissance depuis 2003, ce qui en fait «un modèle à suivre pour les PME locales», annonce un communiqué du Forum du bilinguisme. Celui-là ajoute que la maîtrise des deux langues représente notamment un atout à l’égard de la clientèle, qui apprécie cette identité typiquement biennoise. 

16 janvier, Journal du Jura: Un représentant de la région au canton

Pierre-Etienne Zürcher élu à l’Instruction publique etla culture.

Lire l'article

15 janvier, Journal du Jura: Des sous pour le bilinguisme

Le Conseil exécutif a approuvé le projet de convention-programme 2021-2024 concernant la promotion du bilinguisme à l’intérieur du canton. Ces subventions fédérales aux cantons plurilingues sont un système simple et pragmatique, qui fonctionne sans bureaucratie excessive. Depuis l’introduction du système en 2011, elles ont permis de soutenir des dizaines de projets (environ 20-30 par an dans le canton, dans de nombreux domaines, de la culture aux écoles, en passant par les hôpitaux). Lors de la procédure de consultation, le canton a demandé une augmentation des aides aux cantons plurilingues, qui avaient diminué en 2017 en raison d’un programme d’économies budgétaires de la Confédération. Le Conseil fédéral n’a pas donné suite à cette demande. Les cantons plurilingues continueront à recevoir 250 000 francs par an, contre 300 000 à 450 000 francs dans les premières années. Depuis 2020, le canton complète ces montants par un budget cantonal de promotion du bilinguisme, qui atteindra 300 000 francs par an à partir de 2022.

14 janvier, Arc Info: Berne continue d’encourager le bilinguisme

Le conseil exécutif de Berne a approuvé le projet de convention-programme 2021-2024, destiné à promouvoir davantage le bilinguisme au sein du canton.

13 janvier, La Liberté: Le discours du président

Comment le suisse allemand est-il utilisé dans les arts ou les médias? Focus sur la politique

Lire l'article

12 janvier, RTS: Emission "le 19h30"

Le dico romand: un dico pour barjaquer en patois sans avoir l’air d’un niolu.

Voir l'émission

8 janvier, Le Temps: «Ne pas se prendre pour la queue de la poire»

Si en Suisse romande le fruit domine, les Tessinois se réfèrent aux parfums d’antan, tandis que Romanches et Alémaniques vouent un culte… au cheval

Lire l'article

7 janvier, Le Temps: «Etre bête comme ses pieds»

Le français associe la bêtise à la voûte plantaire, tandis que les Grisons en font une affaire culinaire et qu’entre Tessinois et Alémaniques, on blâme les chèvres… et leur fumier

Lire l'article

7 janvier, RJB: Le positif de 2020 (14/15)

Votre radio vous propose de revenir sur les éléments positifs de 2020 vus par les acteurs et institutions de la région et sur leurs perspectives pour l’année à venir

Ecouter l'émission

7 janvier, RTS: Emission "Couleurs  locales"

"Mon coin de paradis": sur les rives du lac de Bienne avec Virginie Borel

Voir l'émission

6 janvier, La Liberté: Berner Rock? Non merci!

Comment le suisse allemand est-il utilisé dans les arts ou la politique? Focus sur la musique

Lire l'article

6 janvier, Le Temps: «C’est pas tes oignons!»

Romands et Tessinois se réfèrent à l’anatomie, tandis que les Alémaniques sont pris entre bière et poire, et que les Grisons… ont du mal à calculer

Lire l'article

6 janvier, Le Temps: Une pandémie qui a géographiquement rapproché la Suisse

Cet été, toutes les régions de montagne du pays ont enregistré une hausse significative des touristes suisses. Si cette progression n’a pas permis de compenser le vide laissé par la clientèle étrangère, elle aura servi à renforcer les liens entre les régions

Lire l'article

5 janvier, Le Temps: "Être né sous une bonne étoile"

Dans les Grisons et en Suisse alémanique, l'expression a des équivalents champêtres, tandis que les Tessinois, eux, préfèrent les embrassades

Lire l'article

4 janvier, Le Temps: Etre au bout du rouleau

Si le suisse-allemand conserve l’idée d’un roulement, l’idée se perd dans les méandres d’un faste repas à l’italienne et aboutit, dans les Grisons, à un nombre doublement triste

Lire l'article