Menu

S'entendre entre langues voisines


L'intercompréhension entre langues voisines, c'est la capacité des locuteurs à comprendre, en s'appuyant sur les ressemblances avec leur propre langue maternelle, les personnes qui parlent ou écrivent une langue apparentée. Depuis l'aube du langage, l'intercompréhension est une réalité quotidienne et une stratégie de communication pour des millions de gens. Pourtant, son potentiel reste encore largement inexploité. En effet, une mise en Suvre plus générale de l'intercompréhension est porteuse d'enjeux qui ne touchent pas qu'à la langue, mais aussi à la pédagogie et à la politique. Ce livre propose un panorama d'ensemble de ces différents enjeux. Il aborde la portée sociale, politique et économique de l'intercompréhension, notamment dans les contextes de la francophonie et de l'Europe. Il traite ensuite des questions, souvent fondamentales, que l'intercompréhension soulève du point de vue des sciences du langage, avant d'examiner comment on peut enseigner l'intercompréhension et l'intégrer dans les programmes éducatifs. Les expériences d'enseignement de l'intercompréhension réalisées jusqu'à présent, en particulier entre les langues romanes, montrent qu'il s'agit d'une stratégie permettant, avec un investissement modeste, d'accéder à un vaste éventail de textes, et de productions orales, dans des langues voisines de la sienne, et qu'elle peut renouveler en profondeur la pratique du multilinguisme. Virginie Conti est collaboratrice scientifique à la Délégation à la langue française (DLF) de Suisse romande. François Grin est professeur d'économie à l'Ecole de traduction et d'interprétation (ETI) de l'Université de Genève.

Conti, V. et Grin, F. (dir.) (2008) : S'entendre entre langues voisines: vers l'intercompréhension.
Chêne-Bourg, Editions GEORG