Menu

Médias 2013


La question du bi- et plurilinguisme est largement présente dans les médias nationaux. Le Forum du bilinguisme propose ici une sélection d'articles et d'émissions radio-TV dignes d'intérêt.

 

Décembre 2013

24 décembre, La Liberté, le Quotidien jurassien: "Les enseignants jouent avec le feu", La Liberté: "Enseignement des langues: programme trop surchargé" 

Enseignement des langues, Lehrplan 21: dans le cadre de la consultation sur le Lehrplan 21, mais aussi en relation avec la mise en oeuvre du Plan d'études romand, la question de l'enseignement des langues est très débattue. Le Syndicat des enseignants romands (SER) appelle les autorités, les écoles et le monde scientifique à une table ronde pour développer "une stratégie réaliste en matière d'enseignement des langues étrangères".

Regine Aeppli, conseillère d'Etat zurichoise en charge de l'Instruction publique, s'exprime sur la situation dans son canton.

 

18 décembre, RTS, La Première: "Les enfants francophones de Nidau (BE) scolarisés en allemand"

On a beaucoup parlé de la petite commune bernoise de Nidau, voisine de Bienne, après que ses autorités ont décidé de scolariser les élèves francophones en allemand. Depuis plus de 30 ans, les enfants romands de Nidau pouvaient aller dans des classes en français à Bienne. Mais la commune a décidé de renoncer à cette convention pour faire des économies. Une décision qui a mobilisé la minorité francophone. Et bien au-delà de Nidau d'ailleurs, puisqu'on touche à la question, sensible en Suisse, de la territorialité des langues. Le reportage d'Alexandra Richard.
Ecouter l'émission.

 

14 novembre, L'Hebdo: L'Hebdo: "Langues: les Alémaniques creusent un nouveau fossé

Enseignement des langues: José Ribeaud, journaliste suisse établi à Berlin et auteur notamment de "La Suisse plurilingue se déglingue", exprime son avis par rapport aux débats actuels sur l'enseignement des langues étrangères (français et italien en particulier).

 

14 octobre, Tribune de Genève: "L'allemand ou l'anglais? L'économie veut les deux" [et] "Dans les entreprises, il faut comprendre la langue de l'autre

Dans les entreprises, la connaissance d'une deuxième langue nationale reste autant demandée que celle de l'anglais. En Suisse romande, l'allemand reste plus utilisé que l'anglais.

 

3 octobre, 24 Heures: "L’enseignement du français à l’école encore attaqué outre-Sarine"

Une initiative vient d'être lancée dans le canton de Lucerne pour exiger qu'une seule langue étrangère soit enseignée à l'école primaire.
Lire l'article.

 

3 octobre, Tribune de Genève: "La fausse guerre des langues" [et] "La guerre de l'enseignement du français à l'école repart en Suisse alémanique"

Langues étrangères: le débat concernant l'enseignement des langues étrangères est vif en Suisse alémanique. Divers aspects s'entremêlent, entre politique des langues en Suisse, formation des enseignants, surcharge supposée pour certains élèves.

 

2 octobre, Corriere del Ticino: "Politica delle lingue : il troppo è nemico del bene"

L'éditorialiste du Corriere del Ticino estime, quant à lui, que la solution de la CDIP veut "ménager la chèvre et le chou" et risque de manquer son objectif.

 

21 septembre, RTS, Outre-zapping

Outre-zapping... un large panorama de l'actualité d'Outre-Sarine, du Sud des Alpes et des Grisons avec une compilation des sujets les plus marquants diffusés par SRF, RS et RTR... cette fois avec Carine Zuber en "guest"!
Lien sur l'émission.

 

14 septembre, Journal du Jura: "Cinéma suisse : plaire au plus grand nombre ?"

Pour contrecarrer la morosité actuelle et les annonces d’économies budgétaires, le Festival du film français d'Helvétie (FFFH) arrive en ville de Bienne et amène avec lui son lustre et son glamour comme un placébo, mais aussi comme un souffle d'ailleurs. Arrêt sur image de la politique cinématographique nationale actuelle dans le cadre du « Clin d'oeil au cinéma suisse » soutenu par le Forum du bilinguisme.
Lire l'article.

 

14 septembre, La Liberté: "La Liberté: "L'Université aime ses profs allemands"

Dans un numéro spécial consacré aux relations entre les Allemands et la Suisse, trois professeurs allemands de l'Université de Fribourg, où un professeur sur six est d'origine allemande, disent ce qui leur plaît en Suisse: hiérarchie moins verticale, bureaucratie moins envahissante, plurilinguisme, collégialité et conditions de travail.

 

10 septembre, Le Quotidien jurassien: "Le bilinguisme institutionnel a un prix"
24 heures: "En bref: Bienne : inquiétude pour la formation"

Mesures d'économies cantonales: le Conseil des affaires francophones du district de Bienne a débattu une deuxième fois des conséquences pour Bienne du programme d'économies budgétaires. Il a notamment traité des questions en lien avec la réorganisation des gymnases biennois et de la fermeture de la filière CFC à plein temps à l'Ecole supérieure de commerce de Bienne.
Lire l'article du Quotidien jurassien.

 

9 septembre, Corriere del Ticino: " L'identità della lingua di Dante vista oltre i suoi confini naturali"
7 septembre, Corriere del Ticino: "Convegno : tante nuove proposte per salvare l'italiano"

Durante il fine settimana passato si è svolto a Lugano il convegno "italiamo", organizzato dall'Università della Svizzera italiana (USI) in collaborazione con l'Associanzione svizzera dei professori d'italiano. Il convegno tra l'altro ha offerto ai docenti d'italiano di tutta la Svizzera la possibilità di incontrarsi, di discutere e di conoscere attività già esistenti per la salvaguardia e la promozione dell'italiano in Svizzera.

 

24 août, RTS info, Le canton de Fribourg accueille samedi et dimanche la Fête internationale des patois à Bulle, où quelque 1600 participants sont attendus.

Les dialectes francoprovençaux sont à l'honneur samedi et dimanche à Bulle. Le canton de Fribourg accueille la 15e Fête internationale des patois. Environ 1600 participants sont attendus de Suisse romande, de France et d'Italie.

Ce rassemblement, qui a lieu tous les quatre ans, s'était déroulé en 2009 dans la ville savoyarde de Bourg-Saint-Maurice.Ce rassemblement, qui a lieu tous les quatre ans, s'était déroulé en 2009 dans la ville savoyarde de Bourg-Saint-Maurice. Ce rassemblement, qui a lieu tous les quatre ans, s'était déroulé en 2009 dans la ville savoyarde de Bourg-Saint-Maurice. Ateliers de chants et de musique, cortège et messe en patois sont au programme cette année dans le chef-lieu du district de la Gruyère. Mais aussi un concours littéraire, ainsi que la désignation de "mainteneurs du patois". Tous les patois romands sont issus du francoprovençal à l'exception des parlers jurassiens, affiliés au franc-comtois et donc à la langue d'oïl.

Ecouter l'interview.

 

22 août, 24 heures: "Les profs motivés pour l'allemand et l'anglais" [et] "Les options complexifient les horaires"

Réforme scolaire: en vue de l'introduction de l'enseignement "formalisé" des langues (allemand dès la rentrée 2014-2015 et l'anglais 2015-2016), le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a mis en place des mesures permettant aux enseignants généralistes de se former à cette nouvelle tâche. Un test initial a d'ailleurs été préparé par la Haute école pédagogique vaudoise (HEP) ainsi que par le Centre des langues de l'Université de Lausanne (Unil). Pour Jacques Daniélou, président de la Société pédagogique vaudoise, doute de l'engagement total des professeurs pour cette formation qui n'est qu'une recommandation du DFJC.

 

20 août, Le Quotidien jurassien: "L'anglais et l'allemand en vedette"

Rentrée scolaire: l'introduction généralisée de l'anglais en 7e année (HarmoS) ainsi que l'évolution du dispositif des classes bilingues constituent deux faits particulièrement marquants de la rentrée scolaire 2013.

 

18 août, RTS "Mise au point", Totomaton

Comment nos personnalités romandes sont-elles perçues outre-Sarine ? Sont-elles aussi connues et pour les mêmes raisons ? Cette semaine, le Totomaton zoome sur Marie-Thérèse Porchet.
Visionner le reportage.

 

17 août, Le Quotidien Jurassien: "Après une année, la maturité bilingue intercantonale semble sur la bonne voie"

Maturité bilingue entre les gymnases de Porrentruy et de Laufon: bilan positif, une année après le lancement de cette offre. La classe est pour les deux premières années à Laufon, puis sera dès 2014 à Porrentruy.

 

11 août, RTS "Mise au point", Totomaton Oskar Freysinger en Suisse Alémanique vous en dites quoi ?

Comment nos personnalités romandes sont-elles perçues outre-Sarine ? Sont-elles aussi connues et pour les mêmes raisons ? Cette semaine, le Totomaton zoome sur Oskar Freysinger.
Visionner le reportage.

 

7 août, RTS, Forum: "Dialecte alémanique: la cohésion nationale menacée?"

Plusieurs initiatives sont débattues dans différents cantons au sujet du dialecte alémanique à l'école enfantine. Les Lucernois votent le 22 septembre sur un texte des jeunes UDC. Ils ne sont pas les premiers à se rendre aux urnes sur cette question. Ces dernières années, les initiatives se sont multipliées pour un retour au suisse allemand dans les classes enfantines. Ces envies de revenir au dialecte menacent-elles la cohésion nationale?
Par Rouven Gueissaz, avec les interviews de José Ribeaud, journaliste suisse installé à Berlin, passionné des questions de langue en Suisse et défenseur du bon allemand, et de Manfred Bühler, député UDC du canton de Berne et avocat, qui défend la position de son parti.
Ecouter l'émission.

 

4 août, RTS "Mise au point", Totomaton Bertrand Piccard en Suisse Alémanique vous en dites quoi ?

Comment nos personnalités romandes sont-elles perçues outre-Sarine ? Sont-elles aussi connues et pour les mêmes raisons ? Cette semaine, le Totomaton zoome sur Bertrand Piccard.
Visionner le reportage.

 

3 août, RTS, Transit: l'actualité à travers les régions linguistiques de Suisse

La série d'été Transit propose un aperçu de l'actualité à travers les régions linguistiques de Suisse. Ce samedi, la fête nationale qui aurait bien pu se singulariser au Tessin avec des orateurs d'origine étrangère, le droit de vote des étrangers à Zurich, ainsi que la progression du dialecte en Suisse alémanique. Par Pierre-Han Choffat.
Ecouter l'émission.

 

11 juin, Migros Magazine, "Nous remplaçons la «barrière de röstis» par un «Röstibrücke»"

Interview de Roger de Weck, directeur général de la SSR.
Lire l'article.

 

7 juin, RTS La Première, En ligne directe: "Zweisprachige Kantone: Vor-oder Nachteil für die Bevölkerung?"

Le 24 novembre, le Jura et le Jura bernois se rendront aux urnes pour dire s'ils veulent constituer ensemble une nouvelle entité cantonale. Le Jura, devenu république en 1979, a profité de la perspective de ce scrutin pour dresser un bilan de ses 34 années de souveraineté cantonale, et démontrer ainsi qu'il s'est davantage développé que le Jura resté bernois. Mais, du côté des partisans d'un maintien du Jura bernois dans le canton de Berne, apparaît l'argument du bilinguisme. Cet argument ne tient pas la route selon le gouvernement jurassien. Selon ce dernier, il est en effet inutile d’être bilingue pour servir de pont entre deux régions linguistiques. Alors, le maintien des cantons bilingues est-il important pour notre pays? Sont-ils forcément les garants du bilinguisme?

Les cantons bilingues: atout ou handicap pour la population? Zweisprachige Kantone: Vor- oder Nachteil für die Bevölkerung?

Ecouter l'émission.

 

3 juin, Le Temps: "L'OFS rectifie: près de la moitié des Suisses sont bilingues"

Lire la chronique du professeur François Grosjean.

 

28 mai, RTS TJ soir: "Le suisse allemand prend toujours plus d'importance outre-Sarine"

Ce phénomène pousse par exemple le Blick am Abend a publié ce mardi une édition uniquement en Suisse allemand.
Visionner le reportage.

 

25 avril, L'Hebdo: "Le Conseil fédéral se moque des Latins" et "Le Conseil fédéral écrase les minorités"

Lire l'éditorial et l'article.

 

17 avril, Radio Fribourg: "A l'ombre du baobab"

Ecouter l'émission avec Carlos Henriquez et Virginie Borel sur le thème du bilinguisme.

 

9 avril, La Liberté: Le Temps: "Fribourg: romanche à l'université"

Romanche à l'Université: les ministres de l'Education de Fribourg et des Grisons ont signé lundi à Coire une convention sur la chaire de romanche de l'Université de Fribourg. Les deux cantons la cofinancent désormais à hauteur de 100 000 francs chacun. Créé au début des années 1990, le cursus suivi par cinq à dix étudiants était en danger après le départ à la retraite du professeur concerné.

 

28 mars, La Liberté: "Bilinguisme: Handeln bitte, le Conseil d'Etat doit agir"

FR: Bilinguisme: une question parlementaire demande au Conseil d'Etat de préciser de quelle manière il entend "encourager la compréhension entre les communautés linguistiques", point qui a été fixé dans le programme gouvernemental 2012-2016.

 

22 mars, Educateur: "Sensibiliser les élèves de Suisse romande aux dialectes alémaniques: une idée saugrenue?"

Depuis la rentrée scolaire 2012, le canton de Genève a intégré une «sensibilisation aux dialectes suisses alémaniques» au cursus de l’école secondaire. L’objectif est de préparer les élèves romands à la réalité linguistique d’outre-Sarine. Bien qu’il vise à favoriser l’intercompréhension entre Suisses, le projet genevois n’est pas sans soulever nombre de critiques et d’interrogations. Dans le cadre de mon travail de mémoire, soutenu en 2012 à l’Université de Neuchâtel, je me suis intéressée à l’avis d’enseignants proposant des introductions au suisse allemand de leur propre initiative ainsi qu’à celui d’auteurs de manuels de suisse allemand.
Lien vers l'article.

Mars, Education, feuille officielle scolaire du canton de Berne. Dossier "Haro sur les langues étrangères".
Plaisir et enthousiasme - stress, surmenage? Education enquête pour savoir comment sont perçues les langues étrangères au degré primaire.
Accéder à la version en ligne du magazine.

 

19 mars, Coopération: "Le "Schwyzerdütsch" en terre genevoise"

Depuis l’été, 958 adolescents genevois s’initient aux dialectes et aux cultures suisses alémaniques. Leurs enseignants ont dû s’y mettre aussi. Visite dans une classe d’élèves enthousiastes, et interviews croisées.
Lire l'article.

 

18 mars, RTS, Espace 2, Babylone: "Semaine de la langue française"

Dans le cadre de la semaine de la Francophonie, une coproduction des Radios Francophones Publiques "Le Français est-il une chance?", "Babylone", une émission de la RTS, propose: "Rêver le français en Suisse". La partie francophone de la Suisse tient une place particulière dans le cœur des Suisses de toutes les régions. Aujourd'hui pourtant, le français est en perte de vitesse dans la partie germanophone du pays.
Ecouter l'émission.

 

11 mars, RTS, Le Journal du matin: "Des francophones dans l'ombre de la Question jurassienne"

Le Jura bernois dira cet automne s'il veut rester dans le canton de Berne ou rejoindre le Jura. Dans un premier temps, il sera seul à se prononcer. Les francophones qui vivent ailleurs dans le canton de Berne ne seront pas consultés. Pourtant, l'enjeu est majeur pour eux, puisque c'est le bilinguisme même du canton qui pourrait être menacé. Peu entendus jusqu'ici, comment ces "autres" francophones vivent-ils ce débat?
Ecouter le reportage.

6 mars, RTS La Première, L'invité du 12h30: "Heinz Wismann et le schwitzerdütsch"
Ce philosophe qui prône le plurilinguisme vient de recevoir le Prix européen de l'essai, le prix Charles Veillon. Heinz Wismann était de passage à Lausanne la semaine dernière. C'est son dernier ouvrage, "Penser entre les langues" (Albin Michel) qui est récompensé. Heinz Wismann, né à Berlin en 1935, installé en France depuis l'enfance, parfaitement bilingue, met en garde contre le danger d'imposer le schwizerdütsch au détriment du hochdeutsch: selon lui, le piège identitaire nous menace tous.
Ecouter l'émission.

 

20 février, Le Temps: "Une réjouissante cascade d'anniversaires pour le romanche"

La Liberté; Le Nouvelliste: "La longue attente de la langue des Grisons"
TSR

 

12 février, Le Quotidien jurassien: "Soutien renouvelé au Forum du bilinguisme"

Bilinguisme: le canton de Berne et la ville de Bienne ont reconduit jusqu'à fin 2015 la convention de prestations conclue avec le Forum du bilinguisme, chargé de promouvoir le bilinguisme à Bienne et dans le canton. Ils continueront à verser une subvention annuelle de 100'000 francs chacun.

 

30 janvier, RTS La Première, Vertigo: Carlos Henriquez, au-delà de la barrière de röstis


Le comédien Carlos Henriquez est l'invité de Pierre Philippe Cadert pour parler de son spectacle "I bi nüt vo hie", un spectacle suisse allemand, écrit et interprété par un romand. Avant de se retrouver "seul en scène", Carlos Henriquez a été le "Fernand" du trio d'humoristes des Peutch. Son spectacle en schwytzertütsch est en tournée en Romandie… et au-delà de la Sarine.
Ecouter l'émission.

 

22 janvier, L'Express: "Linguissimo: les jeunes Neuchâtelois manquent à l'appel"

Linguissimo, le concours suisse des langues (voir http://www.linguissimo.ch/), est un projet du Forum Helveticum. Il s'adresse aux jeunes entre 16 et 20 ans qui résident en Suisse. Le but est d'éveiller auprès de ces jeunes l'intérêt pour leurs concitoyens vivant dans les autres régions linguistiques, de favoriser l'utilisation concrète des langues étrangères et de promouvoir la communication interculturelle entre jeunes. Le responsable du concours s'étonne du peu d'inscriptions provenant de Neuchâtel.

 

21 janvier, 24 heures: "Le français gagne des heures dans le programme scolaire" [et] "L'école mettra l'accent sur le français dès la rentrée 2013" [et] "Les perdants essaient de se faire une raison" [et] "Nous devons y aller par étapes : interview

Enseignement des langues: après la nouvelle loi sur l'enseignement obligatoire votée en novembre 2011 et avec l'entrée en vigueur du Plan d'étude romand (PER) prévu dans le dispositif HarmoS, la grille horaire de l'enseignement vaudois sera modifiée à la rentrée 2013. La priorité est clairement le français, qui gagne deux périodes hebdomadaires chez les 7-8 ans, une demi-période chez les 9-10 ans et une période pour les 13 ans. Enfin, les adolescents de la future voie générale - qui regroupera les actuelles VSO et VSG - auront deux périodes supplémentaires de français appliqué dans le cadre des options "orientées métier". D'autres branches sont également renforcées, comme les maths ou l'allemand, ou encore l'anglais, qui sera dispensé aux élèves dès 11 ans. Interview d'Anne-Catherine Lyon et diverses réactions.

 

17 janvier, Tribune de Genève: "Le DIP fête cent ans d'échanges scolaires"

Echanges linguistiques: le Département de l'instruction publique genevois fête cent ans d'échanges scolaires. Rétrospective. Pour plus d'informations, voir les échanges luinguistiques du DIP.

 

7 janvier, Migros Magazine: "Ich spreche kein Französisch!" [et] "Les langues n'ont pas toujours été considérées comme des disciplines scolaires" [et] "Quand les Welsches se mettent au schwiizerdütsch" [et] "Les langues, ciment de la nation"

Enseignement des langues étrangères: sous le titre "Ich spreche kein Französisch!", Migros Magazine se pose la question de savoir s'il y a une tendance chez les Alémaniques à tourner le dos au français. Prises de position, notamment de la présidente de la CDIP Isabelle Chassot, d'Olivier Maradan, secrétaire général de la CIIP, et de Sandra Hutterli, cheffe de l'Unité de coordination Scolarité obligatoire au Secrétariat général de la CDIP. Lire l'article.

 

5-6 janvier, Tribune de Genève: "Soleure n'imposera pas le dialecte aux bambins"

Langue d'enseignement: les citoyens du canton de Soleure ne voteront pas sur l'introduction du dialecte à l'école enfantine. L'UDC n'a pas réussi à réunir les 3000 signatures nécessaires pour son initiative populaire en ce sens. Pour plus d'informations, voir aussi l'édition du Solothurner Zeitung du 4.1.2013.