Menu

Activités

I bi nüt vo hie


Lorsqu'un francophone traverse la barrière de rösti...

 

Une date à ne manquer sous aucun prétexte: le 2 mars 2012, Carlos Henriquez, membre du trio d'humoristes "Les Peutch", donnera à Bienne la bilingue la première de son spectacle entièrement en dialecte intitulé "I bi nüt vo hie"... son one man show devrait ensuite, avec l'aide du Forum du bilinguisme, être présenté dans le cadre d'une tournée nationale. Le spectacle sera à l'affiche dans la salle biennoise du Rennweg les 2, 3, 4 , 9 et 10 mars.

 

« I bi nüt vo hie » : un spectacle en dialecte joué par un francophone ou comment franchir avec humour la barrière de röstis.

L'humoriste francophone, Carlos Henriquez, né à Bienne d'un papa espagnol et d'une maman alémanique, a, comme souvent dans les années 70 été élevé dans une seule langue, en l'occurrence le français. Sa carrière bien établie en Suisse romande dans le cadre du trio « Les Peutch », il a ressenti le besoin de renouer avec les racines linguistiques de sa mère. aussi a-t-il écrit un spectacle d'humour complètement en dialecte.

Sa démarche fait étrangement penser à celle entreprise par Emil Steinberger dans les années 80 lorsqu'il a commencé à se produire en Suisse romande en revendiquant son accent et son humour alémaniques. C'est d'ailleurs le même Emil qui encourage Carlos Henriquez de produire son « one man show » visant à bâtir un véritable pont entre les deux principales régions linguistiques de ce pays.

Le comédien francophone s'est approché du Forum du bilinguisme pour que nous accompagnons son projet culturel sous l'angle didactique : nous allons réaliser différents documents en allemand (flyer, exposition itinérante modulable, etc.) visant à expliquer l'utilité d'une meilleure intercompréhension à l'intérieure des frontières nationales suisses. Le but est de pouvoir donner des représentations de « I bi nüt vo hie » non seulement devant un grand public traditionnel, mais également devant des élèves adolescents afin de les sensibiliser à l'importance de la compréhension nationale et du dialogue à l'intérieur d'un pays comme la Suisse.

Pour l'heure, la date de la première a été fixée le vendredi 2 mars 2012 à Bienne en présence d'Emil Steinberger (il lui sera remis un prix honorifique). Des contacts ont été pris avec la Semaine de la langue française basée à Neuchâtel qui est en train d'organiser des « scolaires » en mars 2012 dans différentes villes alémaniques. « I bi nüt vo hie » ne sera pas uniquement présenté en Suisse alémanique, mais des dates sont d'ores et déjà prévues en Suisse romande : un romand faisant de l'humour en dialecte, c'est possible ! Les activités didactiques seront alors mises à disposition de ce public en français.

Echos des médias:

28 février 2012, DRS: Welscher Bieler Komiker kommt in die Deutschschweiz Carlos Henriquez ist in der Westschweiz ein bekannter Komiker. Nun kommt der Bieler mit seinem ersten schweizerdeutschen Soloprogramm in die «exotische Deutschschweiz».

29 février 2012, RTN, RJB et Fréquence Jura: Format A3

1er mars, Canal 3 F + D,

1er mars 2012, DRS 4: Komiker Carlos Henriquez überspringt den Röstigraben

2 mars 2012, DRS 1 "Carlos Henriquez: Ein Romand springt über den Röstigraben"

Carlos Henriquez ist in der Westschweiz ein bekannter Komiker - in der Deutschschweiz kennt ihn bisher kaum jemand. Nun kommt er mit seinem ersten schweizerdeutschen Soloprogramm in die Deutschschweiz.

3 mars 2012, RTS, La Première: "Un spectacle en dialecte alémanique joué par un francophone"

Le pari de l'humoriste romand Carlos Henriquez, qui a entamé sa tournée vendredi soir à Bienne, semble un peu fou. La démarche avait bien fonctionné pour Emile, Alémanique qui donnait des spectacles en français, et qui a d'ailleurs coaché Carlos Henriquez pour son one man show, intitulé: "I bi nüt vo hie". L'interview de Carlos Henriquez par Alexandra Richard.

Ecouter l'émission.